Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-lettres-philo

UFR Lettres et philosophie - Université de Bourgogne

Guillaume Bonnet

bonnet guillaume

 

Contact

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bureau 238
Tél. : 03.80.3956.28

Laboratoire : CPTC
Fiche de chercheur

 

Parcours

  • Professeur des Universités (grec et linguistique ancienne), Université de Bourgogne, depuis 2003.
  • Maître de Conférences de Linguistique latine, Université Paris 4 - Sorbonne, de 1996 à 2003.
  • Assistant Moniteur Normalien de latin, Université Paris 4 - Sorbonne, de 1993 à 1996.
  • Docteur ès-lettres en 1996: Thèse : Les emprunts de l'albanais au latin : Phonétique et morphologie, sous la direction de Pierre Flaubert, Université Paris 4 - Sorbonne.
  • Agrégé de grammaire, en 1990.
  • Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm: 1988).
  • Né en 1965.

Domaines de recherche

  • Histoire de la grammaire latine dans l'ANtiquité
  • Grammaire comparée des langeus indo-européennes
  • Bi-linguisme et interface latin-grec dans l'Antiquité tardive et le haut Moyen Âge
  • Littérature latine sous Louis XIV

Principales publications

  • Les mots latins de l’albanais, L’Harmattan, Paris, 1998, 478 pages.
  • Dosithée, Grammaire latine. Texte établi, traduit et commenté par Guillaume Bonnet, Paris, Belles Lettres (CUF), 2005, XXXVIII-203 pages, dont 97 doubles.
  • Abrégé de la grammaire de saint Augustin. Texte établi, introduit et commenté par Guillaume Bonnet, traduit par Emmanuel Bermon et Guillaume Bonnet, Paris, Belles Lettres (CUF), 2013, LII-96 pages, dont 49 doubles.
  • En préparation : Jean-Baptiste Santeul, Œuvre poétique, classiques Garnier. Varron, La langue latine, livres VIII, IX et X, Belles Lettres (CUF)

Domaines d'encadrement pédagogique

  • Questions de linguistique ancienne (phonétique, morphologie, syntaxe, lexique, stylistique) grecques et latines.
  • Sociolinguistique du monde ancien : bilinguisme antique, spécialement en Gaule, Espagne, Italie et dans les Balkans.
  • Usage du latin dans la France moderne : littérature, documents privés ou publics.
  • Bernard de La Monnoye, homme de lettres, érudit et dialectologue dijonnais de l’âge classique.

Exemples de TER encadrés en master

  • L’expression du but dans une sélection de Carmina épigraphiques.
  • Les laryngales dans les travaux actuels de reconstruction du latin.
  • La latinisation de la Gaule : témoignages épigraphiques.
  • La langue lépontique : corpus critique des inscriptions.
  • Les particules dans les Plaidoyers civils de Démosthène et l’Autobiographie de Libanios.
  • Les étudiants intéressés par un travail de recherche (TER, doctorat) sont invités à prendre rendez-vous par courriel. Sujet et corpus feront l’objet d’une réflexion commune. Le suivi de la recherche est souple et adapté (bibliographie proposée, périodicité des rdv à définir), dans la perspective d’un apprentissage gradué de l’autonomie dans la recherche

Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Twitter 

Université de Bourgogne